naissance d’un « eco hacklab » à Lyon, tiers lieu consacré à la science citoyenne et au développement durable

Le problème des projets vraiment innovants, c’est qu’ils ne se rangent dans aucune catégories existantes.  Inclassable mais extrêmement intéressant, un nouveau tiers-lieu « la Paillasse sur Saône », a été inauguré le 28 avril dernier.

la paillasse sur saône 3

Comme il est difficile de décrire simplement ce beau projet, voici la description qu’en donne leur site web : « Le but: être un espace ouvert regroupant les fonctions de hacklab (laboratoire communautaire ouvert), fablab (laboratoire/atelier de fabrication) et espace de co-working (espace de travail partagé et en réseau), au service de l’expérimentation et du développement de projets bio-inspirés s’inscrivant dans une logique de soutenabilité/durabilité. La Paillasse Saône a pour vocation d’être un espace de LIBERTE, d’EXPERIMENTATION et d’INNOVATION CITOYENNE: un tiers-lieu open-source. (…) L’ambition de la Paillasse Saône est d’être une plateforme physique d’échange, de partage, de collaboration et co-construction de solutions durables et de réflexions par les citoyens au service de la société civile autour de projets (personnels ou collectifs) à l’interface entre technique, technologie, science et société. »

la paillasse sur saône 1

Logée tout près du campus de la Doua dans une villa désaffectée appartenant au Grand Lyon, la Paillasse  sur Saône regroupe déjà des projets alléchants :

– développement d’un système de micro-méthanisation à l’échelle d’un foyer ou d’un immeuble permettant notamment la valorisation des déchets ménagers pour la production de biogaz,

– prototype de boitier connecté pour gérer les différentes données d’un espace de coworking,

– application numérique pour rapprocher distributeurs et consommateurs dans la lutte contre le gaspillage alimentaire,

– modules aquaponiques et hydroponiques, travail sur les substrats légers et composites, dans une démarche d’économie circulaire,

– expérimentation sur la production de cellules photovoltaïques robustes, open source et appropriable – etc.

Science citoyenne, développement durable, low-tech, exigence de réalisations open source…  je crois que je vais les suivre de  près …

Bienvenue et longue vie à la Paillasse Saône ! https://lapaillassaone.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *