5 ans après Fukushima, un accident nucléaire comparable est-il possible à Lyon ?

Fukushima, c’était il y a 5 ans jour pour jour. Un tsunami, une vague de 10 mètres, a dévasté la région de Fukushima et provoqué l’accident nucléaire.
Une catastrophe nucléaire comparable peut-elle arriver en France ? Dans plusieurs interviews, le président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire répond oui !
http://www.liberation.fr/futurs/2016/03/03/il-faut-imaginer-qu-un-accident-de-type-fukushima-puisse-survenir-en-europe_1437315 
Mais à Lyon, ce n’est pas possible, une vague de 10 mètres, ça n’existe pas ???
En cas de rupture du Barrage de Vouglans situé sur l’Ain en amont de Lyon, les documents de la sécurité civile prévoient une vague de 14 mètre à Feyzin, Bellecour sera sous 6 mètres d’eau.

J’ai posé la question à deux responsables du nucléaire, l’un d’EDF, l’autre de l’ASN, sur les conséquences d’une rupture du barrage sur les deux centrales situées à 40 km du centre de Lyon, Saint Maurice l’Exil et Bugey.

Leurs réponses ? L’un m’a dit en regardant ses pieds que le mur de la centrale de Saint Maurice était paramétré pour résister à la vague – mais il n’avait pas l’air lui-même convaincu de ce qu’il disait … L’autre, parlant de Bugey, m’a répondu que si une « vague de retour » (Bugey est sur le Rhône et pas sur l’Ain) de 10 m arrivait à Bugey … « nous aurions un sérieux problème » …

Bon, il est vrai que c’est un cas extrême, mais possible, et qu’il n’y pas forcément besoin de ce cas de figure pour avoir une catastrophe majeure. Pas étonnant que la ville et le canton de Genève aient récemment déposé une plainte pénale  pour « mise en danger des personnes ».

Quant à nous, à l’ombre des centrales, profitons-bien du moment présent !

centrale bugey

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *